Deux nouvelles ceintures noires pour le club

Un passage de grade 1er DAN réussi pour Marc Menu et Max Mullard ce 14 janvier 2017.

Après plusieurs mois d’intense préparation, ils ont obtenu leur diplôme début décembre pour la partie validation école, confirmé ce samedi par la FFK.

Leur succès confirme le dynamisme du club Asahi qui a maintenant 3 ceintures noires dans ses effectifs.

Stage Club du 17 janvier

Nous étions une quinzaine à participer au stage Club de Kempo du dojo Asahi d’Orléans ce mardi 17 Janvier.

dsc_0062

Albertini Senseï nous a tout d’abord dévoilé la quatrième forme des Taïso « eau » et « feu ».

La séance a été ensuite consacrée au Kihon qui permet d’étudier les fondamentaux de notre pratique.

L’entrainement a suivi le schéma ci-après : exécution dynamique et répétée des mouvements dans le vide pour atteindre un certain automatisme et une fluidité du geste, suivi de la mise en application à deux (en sotaï) afin de travailler plus précisément la justesse de l’action.

Les enchaînements deviennent de plus en plus élaborés, avec un attaquant et un défenseur, sur une trajectoire en ligne :

  • Gyaku Zuki, Gyaku mae jun Geri + Hiraki ashi sagari, à  deux la défense est Uwa Uke, Shita Uke
  • Gyaku Zuki, Gyaku mae jun Geri, Fushi Geri + Hiraki ashi sagari, à  deux la défense est Uwa Uke, Shita Uke, Hiza Uke (avec changement de la jambe d’appui)
  • Gyaku Zuki, Gyaku mae jun Geri, Fushi Geri, Mawashi Zuki + Hiraki ashi sagari, à  deux la défense est Uwa Uke, Shita Uke, Hiza Uke (avec changement de la jambe d’appui), Hiji Uke
  • Gyaku Zuki, Gyaku mae jun Geri, Fushi Geri, Mawashi Zuki, Age Zuki ‘crochet remontant’ + Hiraki ashi sagari, à  deux la défense est Uwa Uke, Shita Uke, Iza Uke (avec changement de la jambe d’appui), Hiji Uke, Otoshi Uke

Senseï a insisté sur le fait qu’en self défense, l’apprentissage ne pouvait être réussi qu’avec une attention forte portée sur l’attaque : Si les attaques sont justes, la défense pourra être correctement exécutée, si les attaques sont approximatives, la défense sera de moins bonne qualité.

Avant de nous quitter Senseï nous a rappelé qu’il organisait un stage d’hiver du 20 au 25 février, tôt le matin et le soir avec la possibilité de dormir au dojo : L’occasion de vivre autrement le Kempo tout en continuant son activité professionnelle. (Bulletin d’inscription à télécharger 2017-stage-intensif-dhiver)

stage-17-janvier-orleans

Un stage ayant pour thème « Les déplacements »

Le dojo SKSRVL accueillait le premier stage club région Centre de l’année, dirigé par Albertini Senseï, ce vendredi 16 décembre 2016.

les-stagiaires

Nous avons ainsi pu découvrir la troisième forme des Taïso Eau et Feu, qui s’est révélée être un vrai défi pour tous les kenshis.

Dès le Kihon, nous avons travaillé à deux. Tout d’abord, en travaillant uniquement des déplacements, puis en les utilisant face à une attaque, et enfin en les combinant sur plusieurs attaques successives. Nous avons poursuivi dans le même esprit en ajoutant des actions de défense, de contre-attaque, de saisie et de projection, l’objectif pour le défenseur étant d’être conscient de son environnement et de ne pas rester sur la trajectoire de l’attaquant. Nous avons ensuite pratiqué le même type d’exercices à deux attaquants contre un défenseur.

L’étape suivante a été un randori où l’une des contraintes était de rester dans un périmètre défini, ce qui nous forçait justement à travailler nos déplacements pour rester dans cette zone.

Nous avons terminé ce stage par l’exécution de tous  les Hokeï de notre école.

Pendant le stage Senseï a mis en avant la phase d’observation et la reproduction à l’identique des techniques enseignées (SHU), comme étant une étape essentielle de notre pratique. Avant d’essayer de reproduire des techniques et de les interpréter, il est nécessaire de les avoir correctement observées et de s’en être imprégné. Ainsi une personne blessée ou momentanément handicapée pourra suivre avec bénéfice un entraînement sans y participer physiquement en écoutant et observant activement la démonstration du professeur et la pratique des autres kenshis.

Senseï Albertini a également insisté sur la nécessité d’être détendu pendant un combat et rappelé qu’il était souvent plus facile d’affronter deux adversaires qu’un seul. Cela peut paraître étrange, mais un attaquant seul, ne pouvant compter que sur lui-même, se trouve au final plus dangereux, car plus déterminé.

La soirée s’est terminée en mettant en application les valeurs de partage de notre école par un pot de Noël organisée par le dojo de la Chapelle St Mesmin. Ce fut un moment convivial apprécié de tous.

Merci à ALBERTINI Senseï pour cet enseignement, et à l’ensemble du Dojo de la Chapelle st Mesmin pour leur accueil.

stage-16-dc3a9c-la-chapelle

54ème Stage National

Samedi 26 novembre 2017, nous étions plus de 60 Kenshi à nous retrouver au gymnase de Verrières-le-Buisson pour participer au stage « spécial randori » organisé par le dojo TUVB et animé par Albertini Senseï.

L’après-midi a été consacré à revoir l’enchaînement des techniques. Un combat au Kempo ne s’achève pas au premier coup porté mais consiste à réaliser des attaques successives avec des contre-attaque. En effet, en situation réelle, l’adversaire ne s’arrête pas au premier coup reçu et ne se prête pas à l’exercice. C’est pourquoi il faut toujours avoir l’esprit ouvert pour saisir les opportunités et s’attendre à recevoir des coups pour pouvoir en donner.

Nous avons également appris la différence entre la volonté et l’intention et la nécessité de travailler souplement pour ainsi réagir plus vite, plus efficacement et sans se blesser.

les-stagiaires-du-samedi

En fin de journée a eu lieu l’Assemblée générale de l’ISKSR où nous ont été présentés le bilan de l’année passée et les projets de l’année à venir.

Cette année a vu l’ouverture du dojo du Havre passant le nombre de dojos affiliés de 13 à 14.

Le lendemain matin, nous nous sommes retrouvés au dojo pour mettre en application les principes vus la veille en situation de combat. Mais avant de s’adonner au randori, nous avons travaillé le combat rapproché : comment se protéger en situation de corps à corps, comment reprendre une distance propice aux coups efficaces et comment les parer, comment déséquilibrer et comment ne pas l’être.

La réflexion philosophique a porté sur la maxime « Chaque individu est son propre maître, il ne doit puiser sa force qu’en lui-même » et sur le principe de « Vivre moitié pour nous-même, moitié pour les autres ».

Nous avons terminé par des randoris entre différents niveau de pratique et des randoris entre yudansha. Malheureusement lors du dernier randori, Mathilde s’est blessée au genou et a dû être évacuée par les pompiers. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

les-stagiaires-du-dimanche

 

Soirée découverte pour les salariés de SOPRA-STERIA

Le 22 Novembre dernier, 6 collaborateurs de la société d’Ingénierie informatique sont venus participer à une séance de découverte du KEMPO et ont vécu un entrainement adapté aux débutants.

Dans une ambiance amicale et détendue, après la préparation physique du Taïso Terre, le Kihon a permis d’appréhender les coups de poings  et coups de pieds avant l’apprentissage des techniques de bases pour contrer une attaque au visage (Uchi Uke), une attaque au corps (Shita Uke).

En Juho, nous avons ensuite vu des dégagements sur saisie et une technique de soumission.

Pour finir nous avons fait un peu de Seïho pour dénouer toutes les tensions accumulées.

les-participants

Une soirée bien remplie qui a ravi tous les participants. Nous espérons pouvoir les accueillir à nouveau au sein du club.

Un entraînement à La Chapelle

Pendant la semaine où s’est déroulé l’Open de tennis d’Orléans, nous n’avons pas pu nous entraîner au Dojo du Palais des Sports.

Nous nous sommes donc retrouvés au club partenaire de La Chapelle Saint Mesmin le mercredi et le vendredi soir pour participer aux entraînements.

Cela a été l’occasion de voir un autre style d’enseignement et de pratiquer avec des partenaires différents.

L’inscription à l’un ou l’autre club permet de bénéficier des cours des deux clubs.

De plus 4 stages dans l’année sont organisés sur l’agglomération par Albertini Senseï . Ceux-ci  nous permettent  également de nous retrouver dans chacun des deux dojos.

Merci encore aux pratiquants de La Chapelle pour leur accueil. Ils sont les bienvenus au Dojo Asahi.

Assemblée générale du Club

L’assemblée générale du Club a eu lieu le vendredi 7 octobre de 20h00 à 22h00 au Club House du Palais des Sports. 65% des effectifs étaient présents pour écouter Marc, notre président, faire le rapport moral de l’association et donner les perspectives pour cette nouvelle année sportive 2016-2017. Sylvain a ensuite présenté les comptes du club en remplacement de Gérald, notre trésorier, qui n’avait pas pu se libérer.

 

Le conseil d’administration comporte actuellement les 4 membres suivant :

  • Marc Menu (président)
  • Marie-Hélène Potteau (secrétaire)
  • Gérald Imbert (trésorier)
  • Isabelle Polverel (secrétaire adjointe)

Trois nouvelles personnes ont été élues pour compléter l’équipe : Max Mullard, Sylvain Leboucher et François Polverel

 

Laurent mis à l’honneur

Le vendredi 9 septembre une réception à la Mairie a réuni les sportifs qui se sont illustrés lors de compétitions. Marie-Hélène et Gérald, premier dans leur catégorie et Laurent et Marc, troisième dans la leur ont représenté le club.

image1

Notre professeur a été plébiscité par les membres du bureau pour être mis à l’honneur pour son dévouement et son engagement dans le club.

Un séminaire de rentrée centré sur l’arbitrage et les procédures d’examens

Le traditionnel séminaire de rentrée, réservé aux membres des bureaux, aux professeurs et aux assistants des clubs affiliés a eu lieu le Week-end des 27 et 28 août à l’Hombu Dojo de Saint Gondon.
les-stagiaires
Le samedi matin nous avons commencé à travailler sur l’arbitrage pour la Coupe de France en préparant un enchaînement de 4 techniques dans un embu.
Chaque prestation a été commentée suivant les ressentis des spectateurs. Un des éléments fondamentaux d’appréciation est le ZANSHIN avec des techniques justes et un rythme d’exécution varié et clair.
Nous avons ensuite visionné plusieurs fois des vidéos prises lors de la Coupe de France pour comprendre le système de notation et les erreurs d’appréciation qui peuvent être commises parfois. Après débat il a été décidé de faire évoluer le système d’arbitrage en ajoutant une troisième note. Elle sera donnée par un arbitre chargé de vérifier uniquement la justesse des techniques choisies pour le Embu sans se préoccuper ni des entrées et sorties rajoutées à la technique, ni de l’impression générale du Embu. Cela afin d’obtenir un résultat plus juste par rapport aux techniques présentées en évitant de se laisser emporter par une notation « émotionnelle ».
L’après-midi, la Master Class nous a permis de travailler sur les deux techniques que nous souhaitions approfondir, avec un enseignement personnalisé de Senseï pour chaque élève présent .
En fin de journée, le colloque s’est déroulé autour de deux axes :
  •  le rapport des commissions d’études
    – commission communication au sein du club
    – commission communication externe
    – commission développement durable
    – commission prise en charge des handicaps
  •  le travail en ateliers
    – Le projet « Mont Ventoux » : en juin 2018 la course d’Albertini Senseï pour l’ascension et la descente du mont Ventoux. Un projet auquel vont s’associer les différents clubs pour la logistique et l’accompagnement
    – Les 20 ans de l’école qui seront fêtés lors du Taï Kaï de mai 2017
    – L’utilisation du site internet des clubs
Le lendemain, dimanche, nous avons continué le stage avec cette fois pour sujet la notation lors des examens. Nous nous sommes exercés à nous noter entre nous en concentrant notre attention sur le détail des notes tel qu’il est défini dans la procédure d’examen.
  • Pour la partie KIHON et HOKEI TAN EN 3 axes de notation :
– SHIN : Esprit (concentration, détermination, densité mentale, expression de l’attitude émotionnelle…).
– GI : Technique (connaissance, application, savoir-faire, dextérité…).
– TAI : Corps (équilibre, stabilité, puissance, cohésion du corps dans le mouvement…).
  • Pour la partie HOKEI SOTAI et CHUCHUTSU KAMOKU 3 axes de notation :
– JUTSU : coordination, qualité technique, dextérité
– SOKUDO/RIKI : rythme, puissance
– KYUSHO NO ICHI : précision
Les attentes doivent être différentes suivant le grade présenté.
les-photos
L’après-midi une séance photo était proposée aux professeurs pour enrichir la présentation de leur club.